Stratégie de marque
Branding
Naming

Identité de marque & territoire de communication

Dans un monde en concurrence permanente où émergent fréquemment de nouveaux outsiders, il est important de hisser son image de marque le plus haut possible. Notre métier consiste à faire émerger les entreprises et institutions en créant une identité et un territoire de marque élevés au rang de capital de marque.
Nous clarifions la prise de parole et valorisons les actions engagées par les marques sur divers canaux de communication. Nous veillons à l’homogénéité visuelle et identitaire de celles-ci.
Plus d’incohérences dans le discours, plus d’écarts graphiques d’un support à l’autre. La communication devient fluide, sereine et fortement différenciée. Nos clients possèdent ainsi l’assurance que l’image perçue par leur public demeure au même niveau de qualité et de clarté.

De l'importance des codes de la marque entreprise

Vous êtes différent de vos concurrents, Vos produits sont uniques. Vous voulez le faire savoir, mais comment allez-vous l’exprimer ?
> Savoir écouter et décrypter vos attentes

Le territoire de marque regroupe l’ensemble des éléments constitutifs de la marque, aussi bien visuels et sonores qu’écrits ou simplement manifestés.

Ce que travaille le plus les agences, c’est certainement le territoire graphique constitué de l’identité visuelle et de la charte graphique. Le travail de l’agence consiste à créer l’univers graphique les plus en phase avec l’esprit de la marque.

Si l’engagement environnemental de la marque est important pour ses clients, l’agence devra plutôt communiquer dans les tons verts, orangés ou bleus, et plutôt pâles. Le gris, le jaune et l’orange fluorescent ainsi que le rouge sont évidemment proscrits de la palette dans ce cas.

Cultiver l’identité et le territoire de la marque est absolument essentiel pour se distinguer de la concurrence et gagner des places durablement.
Identité et territoire de marque
Toutefois, si les couleurs natives de la marque sont des couleurs vives qui ne peuvent être changées, il faudra veiller à packager subtilement les produits avec les couleurs citées plus haut, sans que celles-ci entrent en confrontation avec les couleurs de la marque. Tout est une question d’équilibre et de subtils dosages. Une autre valeur ajoutée dégagée par l’agence est celle qui consiste à rédiger à l’écrit le Vademecum de la marque. Il décrit, en s’appuyant sur l’ADN de la marque et son positionnement global issu de la stratégie de communication, tous les codes d’expression de la marque sur les différents canaux à sa disposition :
  • supports imprimés ;
  • site internet ;
  • réseaux et media sociaux ;
  • signalétique.
Ce sont plutôt les institutionnels ou les grandes marques qui travaillent ce sujet, car cela réclame des moyens et des chargés de communication pour les faire appliquer. Mais revenons un instant au logo et surtout à la signature de marque. Elles sont la partie visible de l’iceberg communicant et le premier point de contact avec le client. Elles doivent impérativement suggérer une réaction positive chez le client.
> la signature de marque, une promesse adressée au client
La signature, qui n’est autre que la promesse faite aux clients par la marque, joue un rôle de premier plan. Elle doit être en cohérence avec l’univers visuel et avec le ton employé dans tous les supports. D’où la nécessité, pour les projets d’envergure, de faire appel à des rédacteurs expérimentés capables de produire cet équilibre. La récurrence et le rythme des actions de communication sont également importants. Ils font aussi partie de l’identité de marque. Les marques de Luxe par exemple communiquent peu sur les réseaux sociaux parce que leur image pourrait en être écornée. Pour conserver leur aura et exercer leur pouvoir de séduction, elles doivent maintenir une certaine distance et ne se manifester que ponctuellement, dans des magazines au positionnement élitiste par exemple. Cette règle est cependant en train d’évoluer pour une partie de l’industrie du Luxe. Certaines marques sont désormais en rupture avec une vision élitiste et lointaine. C’est le cas de Balanciaga qui pousse un peu loin le contre-pied en se mettant en avant dans un épisode des Simpson spécialement créé pour la Fashion Week de Paris. C’est un positionnement assumé, qui tranche, et qui n’a d’autre objectif que d’étendre le marché jusqu’ici un peu contraint. Il est probable toutefois que cela remette en cause la définition même du Luxe. In fine, on voit bien à quel point le positionnement affecte le discours de la marque.
Identité de marque des entreprises
> Comment travaillons nous votre marque ?

Nous dressons le territoire de marque – c’est-à-dire le champ d’expression et les codes par lesquels s’exprime et s’épanouit la marque – avec beaucoup d’attention. En effet, les clients et consommateurs sont de plus en plus attentifs à la cohérence de la communication des marques et des entreprises.

Dans ce contexte, la signature de marque est élaborée avec une attention particulière. Comme le logo avec lequel elle cohabite dans le bloc-marque, elle annonce la « couleur » en quelques mots choisis et assemblé minutieusement.

Créer une signature, c’est exécuter une synthèse de tout ce qui compose la marque. C’est un travail assez laborieux et méticuleux, qui nécessite une tournure d’esprit particulière. C’est surtout le travail des concepteurs-rédacteurs qui phosphorent aussi sur les concepts de campagne.

Une des plus belles signatures de marque est celle d’Air France (créée en 1999) :
« Faire du ciel le plus bel endroit de la terre ».

Elle transforme un simple voyage en un moment d’exception, aérien et romantique. La signature est ambitieuse. il faut tenir promesse. Mais quelle valorisation pour l’entreprise !

Les grands espaces, la liberté, la découverte ; la fiabilité et la qualité des vols et du service Air France, sans compter la beauté des hôtesses…

Tout cela a un prix et est justifié dans la signature de marque.

Le propre de toute signature digne de ce nom, c’est de singulariser et de valoriser la marque dans un marché souvent encombré et parfois atone, dont aucune marque n’émerge. C’est aussi d’informer le consommateur et de lui promettre la meilleure expérience possible, voire une expérience inédite. A charge ensuite à l’entreprise de tenir cette promesse.

Enfin, dans une certaine mesure, c’est aussi le rôle le de la signature que de participer à la valorisation financière de l’entreprise. Une entreprise est aussi « capitalisée » à la hauteur de la valeur perçue par son public et ses actionnaires.

Campagne Air France 1999
Air France
Retour en haut